Astro 101 : le découpage des maisons en signes entiers

Il y a un certain nombre de systèmes de découpages de maisons, aussi appelés domifications. Lorsque l’on débute en astrologie, on a surtout rencontré Placidus, qui est le système automatique sur la plupart des sites. Souvent, on est même pas au courant qu’il en existe d’autres !

Et pourtant, il y en a beaucoup : Placidus, Signes Entiers, Maisons Égales, Koch, Regiomontanus, Campanus, Vehlow, Porphyre… Pour ma part, j’utilise Signes Entiers, appelés en anglais Whole Sign Houses (abrév. WSH).

C’est le système que je connais le mieux et le seul que j’utilise vraiment depuis que je l’ai découvert, donc je ne parlerai pas des autres découpages. Cela ne veut pas dire que je pense que les autres systèmes soient inutiles ou erronés ; par exemple, AstroQuing utilise Regiomontanus et je trouve ses analyses intéressantes.

Nota bene : Signes Entiers n’est pas à confondre avec Maisons Égales. Tandis que Signes Entiers fait coïncider signes et maisons (sans pour autant confondre les significations des signes et des maisons !), Maisons Égales découpe les maisons de façon égale entre elles (30° chaque comme les signes, comme dans Signes Entiers), mais le fait à partir de l’Ascendant.

Voici un exemple de carte natale faite avec le système Signes Entiers.

Et voici ci-dessous la même carte réalisée avec Maisons Égales. On peut voir que les maisons sont décalées des signes de 3°, car l’Ascendant est à 3°.

Chris Brennan présente un argumentaire en faveur des signes entiers dans l’épisode 52 de The Astrology Podcast, dont le titre est assez provocateur : « Whole Sign Houses: The Best System of House Division » (« Signes Entiers : le meilleur système de division des maisons »).

Voici les douze arguments qu’il présente en faveur des Signes Entiers comme le meilleur système :

  1. Les signes entiers sont d’une part la forme originelle de division des maisons, d’autre part la forme dominante de division des maisons pour les milliers d’années du début de la pratique de l’astrologie occidentale.
  2. De nombreuses significations principales des maisons ont d’abord été développées dans le contexte des signes entiers, et n’ont conceptuellement de sens aujourd’hui que dans ce contexte.
  3. Le changement aux maisons quadrantes s’est fait de manière très soudaine et il est possible que cela n’ait pas été très bien vu.
  4. Cela règle un désaccord de longue date qui a agité les astrologues depuis 1000 ans que le changement aux maisons quadrantes s’est fait.
  5. Signes Entiers est en fort contraste avec les autres approches, et est plus facile à tester que d’autres systèmes.
  6. Les transits à travers les maisons sont plus clairs, d’une part en termes de commencement et fin, d’autres part en termes des circonstances associées qui apparaissent plus clairement de manière immédiate.
  7. Signes Entiers distingue mieux les maisons 1 et 12, puisque les planètes qui se lèvent au-dessus de l’horizon ne vont pas immédiatement dans la maison 12, résolvant ainsi un problème conceptuel des significations généralement associées à cette maison.
  8. Fournit une solution au problème de la « plus zone » de Gauquelin.
  9. La rectification est plus simple.
  10. Cela a été la forme de division des maisons privilégiée en Inde depuis presque 2000 ans.
  11. C’était utilisé dans les textes les plus anciens sur l’astrologie horaire et électionnelle.
  12. Signes Entiers a récemment été adopté par un bon nombre d’astrologues contemporains influent·e·s, ce qui est notable car cela implique de changer à un système différent de celui avec lequel iels ont appris, plutôt que de rester avec l’approche qu’iels ont appris en premier.

Le découpage Signes Entiers est disponible sur Astrodienst, Astro-Seek, et bien d’autres sites où il est possible de faire des cartes astrologiques. Ces deux sites sont, à ma connaissance, les plus recommandés par les astrologues pour la justesse des calculs et les fonctionnalités variées.

Ces arguments sont développés plus en détail au fil de l’épisode et le transcript est disponible, mais je ne les traduirais pas un par un ici. Cependant, si vous souhaitez qu’un point précis soit éclairci et que vous avez des difficultés à lire l’anglais, n’hésitez pas à vous manifester dans les commentaires de cet article ou en mentions sur Twitter !

Chris Brennan a aussi écrit un article en 2007 au sujet de Signes Entiers, en anglais également, que vous pouvez lire ici.

L’astrologue Kelly Surtees s’est également exprimée sur le fait de privilégier Signes Entiers, après avoir longtemps pratiqué en utilisant une autre domification. Vous pouvez lire ici son article « Why I Switched to Whole Sign Houses ».

Si vous comprenez l’anglais et que vous préférez un tutoriel vidéo, je vous recommande la vidéo ci-dessous par Melanie Gurley.

10 réflexions sur “Astro 101 : le découpage des maisons en signes entiers

  1. […] L’utilisation de la domification en Signes Entiers simplifie énormément la tâche en ce qui concerne les rectifications. En effet, en Signes Entiers, le signe de l’Ascendant est la maison 1 ; le degré de l’Ascendant ne détermine pas le début de la maison. En ayant déterminé le signe de l’Ascendant, on a donc déterminé toutes les autres maisons puisqu’elles s’alignent avec les signes suivants. Évaluer les différences entre deux ou trois Ascendants différents pour l emême thème natal est donc plus simple. Pour plus d’informations sur cette domification, voir l’article dédié. […]

    J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s