transits mars 2022, azurastrologue.fr

Transits de mars 2022

  • Le Soleil en Poissons sextile Uranus en Taureau le 2 mars
  • Mercure conjoint Saturne en Verseau le 2 mars
  • Nouvelle Lune en Poissons le 2 mars
  • Mars conjoint Pluton en Capricorne le 3 mars
  • Vénus conjoint Pluton en Capricorne le 3 mars
  • Le Soleil conjoint Jupiter en Poissons le 5 mars
  • Mars entre en Verseau le 6 mars
  • Vénus entre en Verseau le 6 mars
  • Mars conjoint Vénus en Verseau le 6 mars
  • Vesta conjoint Pluton en Capricorne le 6 mars
  • Mercure en Verseau carré les Nœuds Lunaires le 6 mars
  • Mercure entre en Poissons le 10 mars
  • Vesta entre en Verseau le 10 mars
  • Le Soleil conjoint Neptune en Poissons le 13 mars
  • Mercure en Poissons sextile Uranus en Taureau le 17 mars
  • Pleine Lune en Vierge le 18 mars
  • Vénus en Verseau sextile Chiron en Bélier le 18 mars
  • Le Soleil en Poissons sextile Pluton en Capricorne le 18 mars
  • Vénus en Verseau carré Uranus en Taureau le 19 mars
  • Le Soleil entre en Bélier le 20 mars
  • Mercure conjoint Jupiter en Poissons le 21 mars
  • Mars en Verseau sextile Chiron en Bélier le 21 mars
  • Mars en Verseau carré Uranus en Taureau le 22 mars
  • Mercure conjoint Neptune en Poissons le 23 mars
  • Mercure en Poissons sextile Pluton en Capricorne le 26 mars
  • Mercure entre en Bélier le 27 mars
  • Vénus conjoint Junon en Verseau le 28 mars
  • Vénus conjoint Saturne en Verseau le 28 mars
  • Junon conjoint Saturne le 29 mars
  • Vénus en Verseau carré les Nœuds Lunaires le 30 mars

Lunaisons

🌑 Nouvelle Lune en Poissons

La Nouvelle Lune de mars a lieu à 12°07 Poissons, le mercredi 2 mars à 18h34 (France hexagonale).

Cette Nouvelle Lune a lieu en Poissons II, décan appelé « Le Filet » par Austin Coppock. Selon le système Chaldéen, ce décan appartient à Jupiter ; selon les triplicités, il est donné à la Lune. La carte du 9 de Coupes est associée à ce décan. L’absence d’aspects durs à cette lunaison est assez remarquable ! Au contraire, elle est gentiment boostée par un sextile séparant d’Uranus, et bonifiée par la conjonction à Jupiter qui la déposite. Cette Nouvelle Lune semble un bon moment pour de nouveaux départs en lien avec des thèmes jupitériens : enseignement, découverte, contextualisation, spiritualités, approches holistiques, célébrations. Il est toutefois important de prendre en compte le reste du ciel ; la triple conjonction Vénus-Mars-Pluton et celle de Mercure et Saturne ne s’annoncent pas de tout repos. Leur interférence avec la lunaison n’est toutefois pas directe, mais simplement coexistant au même moment. À affiner en fonction du placement de Poissons et de Jupiter dans votre thème natal.

🌕 Pleine Lune en Vierge

La Pleine Lune a lieu à 27°40′ Vierge, le 18 mars 2022 à 8h17 (France hexagonale).

carte du ciel de la Pleine Lune en Vierge

Cette Pleine Lune a lieu en Vierge III, un décan qu’Austin Coppock appelle « Le Sarcophage », qui comme son nom l’indique est en lien avec des enjeux de mortalité. Selon le système Chaldéen, ce décan appartient à Mercure ; selon les triplicités, il est donné à Vénus. Cette lunaison est bien plus douce que la Pleine Lune du mois de février, pour laquelle le Soleil en exil cohabitait avec Saturne. Ici, le Soleil est chez Jupiter en domicile avec Neptune, ainsi que Mercure qui déposite la Lune. Cette ambiance se prête à la poésie, le rêve, la découverte, l’espoir malgré l’alignement difficile qui se joue en Verseau. Il pourrait y avoir le risque que l’optimisme de cette assemblée en Poissons tende à l’escapisme ou l’illusionnement, avec Verseau en angle mort.

Le Soleil ♓ → ♈

Après avoir commencé le mois de février exilé, en carré séparant à Uranus en Taureau et en conjonction appliquante à Saturne en Verseau, le Soleil commence cette fois-ci le mois de mars en sextile appliquant à Uranus, en conjonction appliquante à Jupiter en Poissons. Une vibe très différente, c’est le moins qu’on puisse dire ! Alors que début février, le Soleil voyait son autorité contestée et limitée de toute part, début mars il y a une aise et une fluidité avec l’hospitalité de Jupiter et l’aspect harmonieux à Uranus.

L’union du Soleil et de Jupiter a de fortes associations au divin, au sacré, à la spiritualité et à la religion. La coprésence à Neptune, planète qu’on lie volontiers au mysticisme, force ce trait davantage.

Le 9 mars, le Soleil entre en Poissons III, décan donné à Mars par l’ordre Chaldéen et par le système de décan par triplicité. Poissons III est appelé « Une Coupe de Sang » par Austin Coppock. Voici ma traduction d’un de ses écrits à ce sujet :

Le dernier tiers de Poissons est à la fois un lieu de rêves devenus réalités et d’insatisfactions illimitées. On y trouve les désirs les plus chers de nos coeurs, ainsi que le prix que nous sommes prêt·es à payer pour — le sang vital que nous offrons en retour. Cela force la question — qu’est-ce qui vaut le coup de saigner ? Pour finir, lorsque le générique de fin s’apprête à défiler, la réponse a toujours été, et sera toujours : l’Amour. Il n’est pas important de distinguer quelle saveur particulière de l’amour c’est, si l’amour peut être trouvé chez une seule personne, tous les êtres vivants doués de conscience, ou dans la joie pure d’une activité particulière. L’amour est ce qui vaut la peine de mourir, et ainsi ce qui vaut la peine de vivre. Comme Leonard Cohen l’a dit, « L’amour est le seul moteur de la survie. »

https://austincoppock.com/astrology-mar-10-19-pisces-iii-beginning-new-moon/
Notre-Dame de Paris par Maximilien Luce

Le 13 mars, le Soleil conjoint Neptune. Renn Butler décrit les principes de l’union de ces deux planètes comme une nature sereine et radieuse, un accès facilité à l’imagination et à l’inspiration, un élan vers la découverte de soi spirituelle, une perception des significations divines qui imprègnent la création, mais aussi potentiellement des tendances à s’illusionner ou à pratiquer l’escapisme, une dissolution de la perception de soi et des certitudes, un manque de sens ou de direction dans laquelle aller, un potentiel pour l’inflation psychique.

La dernière conjonction Soleil-Neptune à 22° Poissons a eu lieu le 13 mars 1858. C’est la date de naissance de Jean-Baptiste Cherfils, peintre, écrivain et sociologue français, Edwin Mackinnon Liébert, artiste peinte franco-allemand, et Maximilien Luce, peintre, graveur et affichiste français. Le thème de la peinture est donc présent dans les trois nativités, ce que l’on peut sûrement en partie rattacher au fait que Vénus ait également été en Poissons et très proche du Soleil et de Neptune à cette date, en réception mutuelle avec Jupiter en Taureau. D’autres peintres sont d’ailleurs nés autour de cette date, notamment Giuseppe Carelli le 10 mars et Raoul Boudier le 14.

Parmi les personnes célèbres nées avec une conjonction proche du Soleil et de Neptune dans un signe où Jupiter est dignifié, on peut citer l’artiste Frida Kahlo, qui est née avec Soleil-Neptune-Jupiter en Cancer. On trouve aussi l’écrivain anglais George Orwell : Soleil-Neptune-Lune en Cancer avec Jupiter à 22° Poissons (!). On lui doit l’iconique 1984 ainsi qu’Animal Farm.

Son œuvre porte la marque de ses engagements, qui trouvent eux-mêmes pour une large part leur source dans l’expérience personnelle de l’auteur : contre l’impérialisme britannique, après son engagement de jeunesse comme représentant des forces de l’ordre colonial en Birmanie ; pour la justice sociale et le socialisme, après avoir observé et partagé les conditions d’existence des classes laborieuses à Londres et à Paris ; contre les totalitarismes nazi et stalinien, après sa participation à la guerre d’Espagne. Il est adhérent du Syndicat national des journalistes et du Parti travailliste indépendant.

https://en.wikipedia.org/wiki/George_Orwell

Orwell a laissé une marque considérable, et de manière ironique vis-à-vis de ses convictions, l’adjectif « orwellien » désigne aujourd’hui des pratiques sociales totalitaires et autoritaires. Un certain nombre de ses néologismes sont passés dans le langage courant en anglais ; « Big Brother« , « Room 101 », « Thought Police », « Two Minutes Hate », « memory hole », « Newspeak » (Novlangue en français), « doublethink », « unperson », « thoughtcrime », entre autres. Dans le cas d’Orwell, il me semble que l’union du Soleil et de Neptune s’illustre par une capacité à faire la lumière (Soleil) sur les mécanismes de propagande (Neptune), notamment ceux de l’État et des dirigeant·es (une autre des significations du Soleil). On peut constater tristement qu’une partie de son héritage est déformée, mal comprise ou utilisée malhonnêtement (Neptune) pour contredire ses convictions, par exemple lorsque des conservateurices tentent d’esquiver leurs responsabilités éthiques en accusant leurs critiques de faire la police de la pensée (Thought Police), ou lorsque « Big Brother » est devenu le titre d’une émission de télé-réalité, trivialisant un symbole dictatorial avec cynisme . Il y aurait beaucoup d’autres remarques à faire sur le rapport d’Orwell à la langue, par exemple le fait que cette dépossession soit illustrée par Mercure en domicile en maison 8 dans son thème natal, mais revenons aux transits du Soleil en mars 2022 !

Le 20 mars, le Soleil entre en Bélier, le signe de son exaltation. Voici ce que Kaitlin Coppock partage au sujet de ce placement dans la description de la série Sphere + Sundry « Exalted Sol » (traduction mienne) :

autel de la série Exalted Sol de Sphere + Sundry

Les planètes dans le signe de leur exaltation donnent les résultats les plus raffinés de tout ce que le Zodiaque peut offrir, et opèrent à leur pic de performance et d’expression.

En Exaltation, le Soleil stratégise et définit son parcours avant d’agir. Il prend les choses moins personnellement, utilisant son énergie et son charisme formidables en service du mérite et des accomplissements. Il est déterminé et courageux, opérant de la Tête en consultation avec le Coeur (d’un point de vue mélothésique), plutôt que seulement du Coeur.

L’exaltation du Soleil en Bélier enseigne que la confiance en soi maximale ne dérive pas seulement de l’amour et l’acceptation de soi, mais aussi d’un engagement à faire de son mieux, à être la meilleure version de soi-même. Il recherche l’accomplissement comme reflet de la gloire – accueillant chaque jour et ses défis de front, s’élevant pour l’occasion comme preuve de grandeur personnelle.

[…] Le Soleil est Roi, et en Bélier – plus que dans tout autre signe – l’énergie et la vitalité du Soleil est en plein service à l’Individu.

https://sphereandsundry.com/product-category/series/exalted-sol/

Fin mars, le Soleil séjourne dans le premier décan de Bélier, un décan donné à Mars qu’Austin Coppock appelle La Hache, et qui correspond au 2 de Bâtons dans le Tarot. Voici ce que MrsKuartz dit des Deux (qui correspondent toujours au premier décan des signes cardinaux) : « Les Deux représentent la réceptivité, la gestation, la préparation et les relations. C’est un chiffre d’équilibre, de conciliation, de complémentarité, d’échange, d’apprentissage, d’écoute, de sensibilité. Dans leurs mauvais aspects, ce sont les conflits, la dualité, le déséquilibre, l’accumulation, l’indécision. » Du 2 de Bâtons précisément, ael dit qu’il représente « la recherche, les prémices d’un projet en évaluation, la retenue. »

2 de Bâtons, photo par MrsKuartz

Mercure ♒ → ♓ → ♈

Au début du mois, Mercure stationne directe, et gagne ensuite en vitesse, si bien que la planète séjourne en trois signes différents en mars !

Le mois de mars commence avec une conjonction de la Lune, Mercure et Saturne. La Lune et Mercure ont un rôle d’exacerbation des transits, mettant l’accent sur les planètes avec lesquelles elles se trouvent en contact. Ici, le 1er mars, la Lune prépare le terrain pour la conjonction exacte de Mercure et Saturne qui a lieu le lendemain, le 2 mars à 17h32 précisément. Cette conjonction n’avait que trop tardé : Mercure s’en approchait mi-janvier, mais a stationné rétrograde 3° avant qu’elle n’ait lieu. Mercure est maintenant revenu·e sur ses pas, a quitté la période de rétro-ombre fin février, et son union avec Saturne est enfin exacte. Des enjeux laborieux pourraient enfin trouver une conclusion ; avec Saturne, il n’est pas question de rapidité de toute façon, mais on peut espérer une solution durable, pérenne. Les conjonctions de Mercure et Saturne sont associées à un certain réalisme, pouvoir de concentration, prudence, scepticisme voire pessimisme et le goût du travail bien fait.

Une des dernières conjonctions de Mercure et Saturne autour du degré de celle-ci a eu lieu le 16 février 1728. À cette période, Jupiter se trouvait en Taureau. C’est la date de naissance du chanteur d’opéra Gaetano Gadagni (Taureau est en lien avec la gorge). On dit de lui, « Il avait un style pur et chantait sans excentricité. » Une description qui colle bien à la sobriété saturnienne ! Quelques jours plus tôt, le 12 février 1728, a vu naître l’architecte Étienne-Louis Boullée, l’une des principales figures de l’architecture néoclassique en France. « Il a imaginé des édifices de rêve combinant la philosophie des Lumières, l’amour de la géométrie (formes géométriques simples) et une échelle gigantesque (accumulation de masses). » La simplicité de la géométrie évoque Mercure-Saturne, tandis que l’échelle gigantesque est un thème très jupitérien.

Dessin d’une église par Étienne-Louis Boullée (Britannica)

Le 10 mars, Mercure entre en Poissons, le signe de son exil et sa chute. Ces termes techniques peuvent sonner bien dur, et il me semble bon de rappeler qu’une planète en difficulté de cette sorte n’est ni incapable ni mauvaise. Ces considérations ne sont pas un jugement de valeur sur la personne qui a ces placements non plus. Il s’agit de décrire l’aise que Mercure a (ou non) dans le signe, en accord avec ses propriétés. Mercure est la planète de la communication, des transactions, du calcul, de la traduction ; mythologiquement, c’est le messager des dieux, rapide, efficace, mais aussi rusé et farceur. Mercure peut fact-checker ou se faire l’avocat du diable selon son humeur ; son habileté avec la langue n’est pas forcément synonyme de conciliation, et son rôle est justement de déstabiliser, même si les alliances que Mercure forme avec d’autres planètes sont importantes pour distinguer comment cela s’exprime. Mercure séjournera dans ses propres termes les 20 et 21 mars, très courtement vu sa rapidité et du fait que ses termes en Poissons ne s’étendent que du 17ème au 19ème degré.

Ces mêmes jours ont lieu la conjonction de Mercure et Jupiter à 18°45′, le 21 mars à 7h06 pour être précis·e. Neptune se trouve très proche à 23°10 Poissons. L’union de Mercure et Jupiter Jupiter se prête à l’ampleur, la générosité, l’optimisme voir la grandiosité, ce qui ne réussit pas toujours aux enjeux mercuriens qui nécessitent plutôt détail, rigueur et remise en question. La présence de Neptune peut accentuer la dimension optimiste, mais aussi potentiellement la confusion et les illusions.

La dernière conjonction de Mercure et Neptune à ce degré de Poissons a eu lieu le 6 avril 1927. C’est la date de naissance du musicien Gerry Mulligan. C’est aussi le jour où le premier ministre français d’alors, Aritistide Briand, propose un traité pacifiste qui sera accepté, et signé en 1928 (Pacte Kellogg-Briand). Le lendemain, la compagnie de téléphonie Bell a fait la première démonstration de transmission télévisée mécanique de longue distance. Le secrétaire du Commerce d’alors, Herbert Hoover déclara « Le génie humain a maintenant détruit l’obstacle de la distance, d’une manière jusqu’ici inconnue. » Cela me semble d’autant plus fascinant que l’inventeur du microphone, Alexander Graham Bell, a également Mercure en Poissons en maison 1, en réception mutuelle avec Jupiter en Gémeaux. L’alliance de ces deux planètes semble bien pouvoir illustrer l’avènement d’un outil qui amplifie (Jupiter) la communication (Mercure). Peut-être faut-il donc s’attendre à des nouveautés technologiques en lien avec la communication pour ce mois de février 2022. Avec la présence de Neptune, un élément d’illusion, de dissolution des limites, d’idéalisme ou de confusion pourrait être particulièrement saillant.

Kurt Cobain, Mercure en Poissons

Pourquoi Mercure, redoutable arme de la langue comme le dit l’hymne Orphique, n’est pas à l’aise chez Jupiter ? Ce n’est pas parce que quelqu’un qui a Mercure en Poissons serait « bête » ou même forcément tête en l’air. C’est parce qu’avoir une vision englobante, qui contextualise, qui lie des choses disparates pour former un tout cohérent, qui a du sens… Cela ne facilite pas une expression concise et efficace ! Lorsque l’on conçoit les choses de manière intuitive, fluide, sensible comme peut le refléter Mercure en Poissons, arriver à se faire comprendre peut représenter un défi. Comment synthétiser tout ce que l’on perçoit, tout ce que l’on ressent ? Mercure en Poissons préfère la poésie aux protocoles. Et on trouve donc de nombreux·ses écrivain·es et poètes·ses avec ce placement ; Maya Angelou, Charles Baudelaire, James Joyce, Henrik Ibsen, Victor Hugo… Côté astrologues, on peut citer Reinhold Ebertin, Bernadette Brady, Dane Rudhyar, Joan Quigley. Chez les philosophes, Arthur Schopenhauer, Paul Ricoeur. Les politicien·nes Al Gore, Cécile Duflot, Thomas Paine, Paul Vergès, Aristide Briand, Philippe de Villiers. Les mathématiciens Galilée et Copernic avaient également Mercure en Poissons ! Et, bien sûr, des musicien·nes. Par exemple, Kurt Cobain est né avec un Ascendant Vierge dirigé par Mercure en Poissons, conjoint à Vénus, qui est elle exaltée dans ce signe, et Saturne. Jupiter, qui les dirige, se trouve exalté en Cancer avec la Lune en domicile. Le pape Benoît XVI a Mercure en Poissons en maison 1 avec Jupiter et Uranus ; ici la facette religieuse de Jupiter (qui gouverne aussi le Milieu du Ciel) s’illustre de manière particulièrement flagrante.

À partir du 16 mars, Mercure progresse sous les rayons du Soleil. Dès le 25 mars, Mercure est en combustion : invisible dans le ciel car sous les rayons du Soleil, et si proche que cela l’afflige. Cette condition peut indiquer que les domaines régis par Mercure sont moins visibles, prennent une dimension cachée, moins claire.

Le 27 mars, Mercure entre en Bélier. Dans le domicile diurne de Mars, Mercure se fait rapide et tranchant·e. C’est un ton nettement différent que celui de Mercure en Poissons ; cependant, l’entrée se fait dans les termes égyptiens de Jupiter, ce qui peut apporter une certaine continuité. En Bélier, Mercure a le soutien de son hôte Mars par sextile, un aspect doux. À la fin du mois, Mercure s’apprête à conjoindre le Soleil tandis que la Nouvelle Lune approche. J’aborderai plus en détail Mercure en Bélier dans l’article consacré aux transits d’avril.

Vénus ♑ → ♒

Vénus quitte enfin le domicile nocturne de Saturne, Capricorne, pour entrer en Verseau, le domicile diurne de Saturne. Il y a bien entendu des différences, mais son hôte est la même planète austère, restrictive et diligente. Vénus ne s’amuse pas encore, bien qu’émergeant des rayons en étoile du matin triomphante dès la deuxième semaine de mars. Au contraire, Vénus se trouve maintenant toujours sous la coupe saturnienne et serrée de près par Mars, cette fois-ci en présence directe de Saturne et sans autorité par triplicité comme elle en avait en Capricorne. Mars n’est vraiment pas un mois facile pour Vénus, elle se trouve assiégée par Saturne et Mars. Ce que représente Vénus pourrait connaître une constriction particulièrement marquée au cours du mois. Ce n’est qu’à la toute fin de mars que Vénus dépasse enfin Saturne et n’est plus entourée de part et d’autre par les deux planètes dites maléfiques.

Cette configuration n’est pas forcément indicative de catastrophes personnelles pour tout individu, évidemment ; elle reflète une pression mise sur ce que Vénus représente, mais cela peut aussi s’illustrer de manière constructive, par des évènements comportant inévitablement leur part de labeur, de douleur ou de limitations. Par exemple, certains processus de convalescence, même si tout se passe plutôt bien, comportent une perte temporaire de mobilité, de la fatigue, de la douleur et la nécessité de gérer tous ces facteurs avec diligence, persévérance et sans désinvolture. Vénus est en mars sur sa dernière ligne droite en territoire saturnien avant d’entrer dans le signe de son exaltation début avril.

Du 13 au 19 mars, Vénus séjourne tout de même dans ses propres termes, ce qui pourrait indiquer une forme de soutien ou de stabilité au coeur de la tempête. L’astrologue Abraham Ibn-Ezra dit d’une planète dans ses propres termes qu’elle est comme une personne à sa place, dans son propre siège. C’est une autorité et une aise mineure par rapport aux contraintes imposées par ailleurs, mais cela pourrait être bienvenu pour Vénus à ce moment-là.

photographie de Kim Novak https://www.flickr.com/photos/53035820@N02/7117719815
Kim Novak, Vénus en Verseau natale

Le 19 mars, cependant, est aussi la date du carré de Vénus avec Uranus en Taureau. Vénus est le dépositaire d’Uranus étant donné que Taureau est le signe de son domicile. Le carré est un aspect dynamisant, et ici vient raviver le carré entre Saturne et Uranus qui est effectif depuis l’entrée de Saturne en Verseau en 2020. Le dernier carré Vénus-Uranus sur ces signes a eu lieu le 7 février 2021, à 6°58′. Cependant, la disposition était assez différente ; Vénus était accompagnée de Saturne comme en 2022, mais pas de Mars, et Jupiter, le Soleil et Mercure étaient également en Verseau. Avant cela encore, le carré Vénus en Verseau et Uranus en Taureau a pris place le 22 décembre 2019 à 2°49′, tandis que Vénus était seule en Verseau. C’était le premier carré supérieur exact de Vénus à Uranus depuis l’entrée d’Uranus en Taureau en 2018. Christopher Renstrom se demande comment Vénus pourrait utiliser ce qu’Uranus représente, et évoque l’idée d’accidents heureux, happy accidents.

Boris Vian est né avec Vénus en Verseau en conjonction à l’Ascendant, le Soleil en Poissons et une conjonction Jupiter-Neptune partile ; l’écho des transits à son thème natal est donc relativement notable. Janis Joplin est également née avec Vénus en Verseau en maison 1 et Jupiter exalté. Kim Novak est née lors d’une conjonction Vénus-Saturne en Verseau conjointe à son Ascendant, en coprésence au Soleil et à Mercure.

Mars ♑ → ♒

Mars commence le mois de Mars sandwiché par Vénus et Pluton en Capricorne. Mars conjoint Pluton à 27°50′ Capricorne, soit sur le degré d’exaltation de Mars.

Voici ce que j’écrivais au sujet de cette triple conjonction dans l’article sur les transits de février :

En fin de mois, le rapprochement de Mars et Vénus à Pluton annonce une intensification, une passion et un courage exacerbé, voire une catharsis volcanique. Renn Butler caractérise l’union de ces trois planètes comme une nature primale au sang chaud, un potentiel pour le rétablissement profond au niveau romatnique et sexuel, des efforts constants pour équilibrer les contraires, du travail créatif dynamique. Cela peut aussi s’illustrer par des attractions obsessionnelles, une approche trop brutale ou dominante au niveau relationnel, des power trips romantiques ou sexuels, des manières délibérément difficiles. Prenant en compte le fait que le trio se trouve chez Saturne, on peut également évoquer les thèmes du désir qui endure, de la solitude et de l’isolement, de la structuration et des limitations.

https://commons.wikimedia.org/wiki/File:Terminator_in_Madame_Tussaud_London_(33465711484).jpg
statue de cire du Terminator à Madam Tussaud’s

Le dimanche 6 mars, Vénus et Mars font leur entrée en Verseau à quelques minutes d’intervalles, puis leur conjonction partile a lieu à 0°02′ Verseau. D’un point de vue technique, c’est une perte de dignité pour Mars. Capricorne est l’exaltation de Mars, un signe où son endurance est favorisée. La volatilité et la qualité de dispersion des signes d’airs ne réussit pas forcément à Mars. Et dans ce cas, Mars doit composer avec son hôte Saturne en coprésence, ce qui peut représenter une contraction, une frustration, une limitation, une froideur considérable. L’élan et la vitalité que peuvent indiquer Mars rencontrent ici des obstacles, des freins. La présence de Vénus peut arrondir les angles, mais ne suffit pas à rendre cette configuration facile à vivre. Le dernier transit de Mars en Verseau avec Saturne a eu lieu en mars-mai 2020, plus précisément du 30 mars 2020 au 13 avril 2020. La conjonction partile en 2022 aura lieu début avril. La combinaison de Mars et Saturne avec ce dernier qui tient les rênes peut aussi être caractérisée comme implacable, pour emprunter les mots d’Austin Coppock, qui évoque le Terminator comme exemple. Christopher Renstrom parle d’un côté absolutiste et autoritaire pour Mars-Saturne en Verseau, notamment dans le cadre des évènements mondiaux. Au niveau individuel, cela pourrait s’illustrer par une détermination redoutable dans la poursuite de ses objectifs.

Le 21 mars, Mars sera en sextile exact à Chiron en Bélier à 11°42′. En 2020, ce sextile avait eu lieu à 6°11′, le 8 avril.

Le 22 mars, Mars carré Uranus à 12°27′. Cet aspect avec une planète lente est important en soi, et l’est d’autant plus que cela vient réactiver les dynamiques long-terme du carré Saturne-Uranus, qui était un fil rouge de l’astrologie de 2021, et qui a commencé dès 2020 lors de l’entrée de Saturne en Verseau. Mars succède à Vénus dans cet aspect, et sa tension avec Uranus est considérablement plus contentieuse. Les aspects durs Mars-Uranus se prêtent particulièrement à l’impulsivité, la défiance téméraire, la colère soudaine.

Jupiter ♓

Jupiter débute le mois de mars avec une autorité triple : en domicile, dans ses propres termes, dans son décan. Ce décan, Poissons II, dans lequel a lieu la Nouvelle Lune ce mois-ci, est associé à la carte du 9 de Coupes. Lae cartomancien·ne et créateur·ice du Tarot de la Fortune MrsKuartz décrit cette carte comme représentant l’accomplissement, la plénitude, l’abondance, le répit.

Neuf de Coupes, photo par MrsKuartz

Le 5 mars, Jupiter connaît son cazimi, sa conjonction partile au Soleil, à 14°58′ Poissons. Il s’agit d’un moment important dans le cycle de Jupiter, une forme de reset. J’ai abordé le sujet plus en détail dans l’article sur l’astrologie de 2022. D’un point de vue individuel, il peut être intéressant de considérer dans quelle maison cette conjonction prend place, ainsi que les autres maisons impliquées (Sagittaire, l’autre domicile de Jupiter ; Lion, le domicile du Soleil). Par exemple, pour une personne Ascendant Poissons, en Signes Entiers, la conjonction a lieu en maison 1, Jupiter dirige aussi la maison 10, et le Soleil la maison 6. Les thèmes soulevés sont donc respectivement l’individualité, la vitalité, l’apparence et la personnalité (maison 1), l’image publique, la réputation, la vocation, la visibilité (maison 10) et la santé, le labeur, les rapports de pouvoir (maison 6). Si vous avez des placements autour de 14°58′ en signes d’eau (Poissons, Cancer, Scorpion), cette configuration sera en conjonction ou en trigone, ce qui peut représenter une illumination, un boost. Si vous avez des placements autour du même degré dans un autre signe mutable (Sagittaire, Vierge, Gémeaux), ce sera en carré ou opposition, des aspects dynamisants. Tous ces éléments peuvent aider à saisir les nuances de ce transit pour soi (et ce n’est bien sûr pas une liste exhaustive !).

10 de Coupes, photo par MrsKuartz

À partir du 6 mars, Jupiter parcourt les termes de Mercure, et c’est à cet endroit que la conjonction avec Mercure a justement lieu (voir section dédiée à Mercure plus haut). À partir du 22 mars et jusqu’à la fin du mois, Jupiter séjourne dans les termes de Mars. C’est aussi la date de son entrée en Poissons III, un décan qui correspond au 10 de Coupes.

La conjonction Jupiter-Neptune n’aura lieu qu’en avril, mais Jupiter s’en rapproche dès la fin du mois de mars. L’union de ces deux planètes évoque des visions idéalistes, un fort optimiste quant à des rêves qui deviennent réalités, ce qui peut aussi s’illustrer par des mirages de prospérité, des excès de zèle, une spiritualité matérialiste ou déconnectée du quotidien. Voici ce que j’écrivais au sujet de Jupiter-Neptune dans l’article consacré à l’astrologie de 2022 :

La conjonction de Jupiter et Neptune a été associée aux épidémies par George J. McCormack ; Gryphon souligne que l’ampleur potentielle n’est pas comparable à Saturne-Uranus, mais que l’on pourrait voir une augmentation de cas à ce moment-là. Au niveau socio-politique, Gryphon souligne que Jupiter en conjonction à Neptune est fortement associée à des désirs et mouvements humanistes et humanitaires. Elle fait aussi remarquer que cette conjonction aura lieu sur le Milieu du Ciel du thème du marché boursier new-yorkais. C’est la première fois que Neptune conjoint ce MC depuis 1861, année qui a marqué le début de la guerre de Sécession aux USA, et d’une panique du marché boursier. Selon Gryphon, cet aspect rare pourrait donc annoncer des changements majeurs en ce qui concerne les marchés financiers.

https://azurastrologue.fr/2021/12/30/astrologie-2022/

Saturne ♒

Comme mentionné plus haut dans la section sur Mercure, Saturne commence le mois en conjonction à la Lune, puis Mercure. Austin Coppock évoque cette conjonction du point de vue de Mercure comme « obtenant le rapport complet de Mercure comme comptable et scribe ». Les enjeux de Saturne en Verseau sont ici comme inspectés par Mercure, il y a l’opportunité de prendre en compte les détails, d’observer, d’examiner, de décomposer.

Le 6 mars, Vénus et Mars font leur entrée en Verseau. Précédemment, Vénus et Mars dépendaient déjà de Saturne lorsqu’en Capricorne ; il s’agit à présent d’une cohabitation, ce qui les place plus inévitablement sous la coupe saturnienne. Tout au long du mois de mars, Saturne doit donc se faire hôte d’autres planètes.

Son trajet se partage entre les termes de Jupiter et ceux de Mars, et passe du deuxième décan au troisième. Nous entrons dans la dernière partie du trajet de Saturne en Verseau qui a commencé en mars 2020 et qui prendra fin en mars 2023. Saturne repassera en Verseau II en octobre-novembre 2022 lors de sa rétrograde, mais tout le reste de son séjour sera désormais en Verseau III. Verseau II est un décan associé à la carte de Tarot du 6 d’Épées, tandis que Verseau III correspond au 7 d’Épées. Verseau II est donné à Mercure selon le système Chaldéen et par triplicité, et Verseau III est donné à la Lune et à Vénus respectivement.

Sources et références pour cet article :

2 réflexions sur “Transits de mars 2022

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s