Code d’éthique

L’astrologie souffre d’une mauvaise réputation, est souvent associée au charlatanisme, c’est pourquoi il me semble important d’affirmer avec clarté les standards auxquels on se tient, et pourquoi.

Je souscris au code d’éthique de l’ISAR, que vous pouvez lire ici en anglais. J’aimerais en traduire l’entièreté en français si je trouve le temps et l’énergie, en attendant, en voici un extrait ci-dessous. Il se base sur le même principe fondateur que le serment des médecins, primum non nocere.

J’ai aussi fait part de réflexions entourant l’astrologie et l’éthique dans un article il y a quelques mois, que vous pouvez lire ici.

FONDATION DES RECOMMANDATIONS ÉTHIQUES

Ces recommandations sont basées sur huit principes importants qui s’appliquent à toutes les branches et pratiques des professions astrologiques.

  1. Ne jamais faire de mal à un·e client·e. Ceci est la première directive qui surpasse tous les autres principes éthiques : ne pas faire de mal. Les astrologues agissent en tout temps dans l’intérêt de leur client·e.
  2. Soutenir avec sensibilité et respect celleux qui cherchent une perspective ou un conseil astrologique. Reconnaître et encourager leur autonomie, et les soutenir dans leurs propres prises de décisions.
  3. Ne jamais faire peur inutilement à un·e client·e avec des prédictions extrêmes, ou créer des faux espoirs chez un·e client·e, et toujours affirmer que chaque configuration astrologique peut se manifester d’une variété de manières.
  4. Maintenir une confidentialité stricte concernant toutes les informations données en privé, excepté dans les situations où le silence serait sévèrement dangereux pour lae client·e ou une autre personne.
  5. Maintenir des limites claires et appropriées avec les client·es concernant leurs besoins et objectifs, qu’ils soient sexuels, financiers ou émotionnels.
  6. Maintenir et constamment améliorer ses compétences astrologiques, pratiquer seulement dans les confins de sa propre expertise, et recommander les client·es à quelqu’un d’autre quand cela est approprié.
  7. Se familiariser avec les parties des recommandations et standards d’éthique de l’ISAR qui s’appliquent à sa branche astrologique ; résoudre de rester fidèle à l’esprit de ces principes, et accepter de coopérer respectueusement avec le comité d’éthique de l’ISAR si nommé·e dans une plainte.
  8. Améliorer l’image de l’astrologie en agissant toujours de manière professionnelle lorsque l’on représente l’astrologie et en se comportant d’une manière qui n’endommage pas l’image de la profession.