les glyphes pour les aspects carré, sextile, opposition, conjonction et trigone

Astro 101 : les aspects

À mes premiers pas astrologiques, je trouvais les aspects intimidants. Cela me semblait hyper compliqué ! Déjà qu’il fallait retenir 12 signes du zodiaque, les planètes, les liens entre les deux, les maisons par-dessus le marché… ! Je voyais bien les lignes rouges et bleues sur les chartes natales sous forme de roue, mais j’évitais un peu le sujet.

Si c’est votre cas actuellement, cet article est pour vous. Et si vous connaissez déjà un petit peu les aspects, mais pas plus que ça, peut-être que cela peut être une occasion de ré-affirmer vos bases.

Introduction : qu’est-ce qu’un aspect en astrologie ?

Par « aspect », on entend en astrologie la relation qu’entretiennent deux astres.

Par exemple, vous verrez peut-être une mention d’un « carré Lune-Saturne », d’un « trigone Soleil-Jupiter », ou encore d’une « conjonction Pluton-Saturne ». Ce sont des aspects ; dans le premier cas, on pourrait aussi dire de la Lune et de Saturne qu’elles sont aspectées l’une à l’autre, ou configurées l’une à l’autre par un carré. Nous verrons ci-dessous ce qu’impliquent précisément ces aspects.

Je précise que les aspects ne concernent pas seulement les planètes et les astéroïdes, mais sont également pris en compte dans l’étude des points calculés tels que l’Ascendant, le MC, les Lots, etc.

Suivant le type d’aspect et les planètes impliquées, les planètes peuvent avoir plus ou moins d’aise à « travailler ensemble » ; autrement dit, un aspect peut être plutôt « facile », ou à l’inverse, représenter un défi.

Voici ce que Mercury Combusts souligne dans son article sur les aspects :

[…] je dis « facile » ou « éprouvant » car il n’y a pas de complètement « bon » ou « mauvais » aspect. Étiqueter les aspects comme simplement bon et/ou mauvais sous-entend que les aspects ne sont pas dynamiques et complexes, ce qui n’est PAS vrai.

Il y a tant de manières dont un aspect peut se manifester. Un aspect harmonieux peut causer tout autant sinon plus de dommages qu’un aspect dur, et un aspect dur peut fournir davantage de compétences, de sagesse et de développement personnel vital qu’un aspect harmonieux ne le ferait. Cela dépend totalement des planètes impliquées, et bien sûr, de la personne à qui la carte appartient.

Vous verrez probablement les aspects triés comme ceci :

– Les trigones et sextiles sont des aspects harmonieux

– Les carrés, quiconces et oppositions sont des aspects éprouvants

– Les conjonctions peuvent être l’un ou l’autre, ou sont neutres

C’est une manière facile de voir les choses, mais rappelez-vous que ce n’est pas toujours si simple.

Il y a beaucoup de différents types d’aspects, et bien des manières de les interpréter. Les deux catégories principales d’aspects sont les aspects majeurs et les aspects mineurs.

https://mercurycombusts.wixsite.com/home/post/aspects-in-astrology

Les aspects majeurs : configurations antiques

En astrologie antique, 5 aspects sont utilisés. Dans cette tradition, les aspects sont appelés configurations, traduction du grec ancien schematismos. Ce sont ce qu’on appelle « aspects majeurs ».

À l’époque, la vision était théorisée selon l’idée que les yeux émettaient des rayons. Par extension, les astrologues pensaient que les planètes émettaient des rayons. Et c’est ainsi que les configurations sont conceptualisées comme les planètes étant témoins les unes des autres. Les différentes manières d’être témoin étaient vues comme plus ou moins bénéfiques.

Sextile – 60° ou 3 signes de différence

Le sextile était appelé hexagone, car il représente un des six côtés d’un hexagone au sein du cercle zodiacal.

Cet aspect est généralement considéré comme harmonieux ou bénéfique ; les deux sujets se soutiennent, s’encouragent mutuellement.

Cependant, Mercury Combusts les décrit comme des ami·e·s qui s’encouragent mutuellement et se motivent l’un·e l’autre pour souligner les limites à l’aspect « harmonieux » que peut prendre cet aspect : imaginez deux ami·e·s qui se défient l’un·e l’autre à faire des choses risquées qui pourraient mal finir. Si les deux continuent de s’encourager et se défier à continuer, cela peut les pousser à ignorer les dégâts que leurs actions causent. Voilà comment cet aspect peut mal se manifester. Les sujets en sextile fonctionnent bien ensemble, forment une bonne équipe, mais cela ne signifie pas forcément que ce qu’iels accomplissent ensemble sera forcément bon.

Carré – 90° ou 4 signes de différence

Le carré était aussi appelé tétragone, car il représente un des quatres côtés d’un carré au sein du cercle zodiacal.

Cet aspect est généralement considéré comme éprouvant, difficile ; les deux sujets essayent de travailler ensemble, mais ne peuvent se mettre d’accord sur la marche à suivre car chacun·e a sa manière de faire préférée. Les signes de la même modalité (cardinal, fixe, mutable) sont configurés en carré ; on pourrait évoquer l’image de deux personnes qui veulent entreprendre une action au même moment et se cognent au passage. Les désaccords entre deux sujets en carré peuvent causer des interférences, des blocages dans leurs objectifs. Cependant, avoir des approches différentes ne signifie pas qu’il est forcément impossible de travailler ensemble. Il est possible d’intégrer les deux approches, mais cela prend du temps, des efforts, des ajustements, cause souvent des frustrations au long du chemin. Le dur travail fourni pour surpasser les tensions de cet aspect peut résulter en un important accomplissement personnel.

Trigone – 120° ou 5 signes de différence

Le trigone était aussi appelé triangle, car il représente un des trois côtés d’un triangle au sein du cercle zodiacal.

Cet aspect est généralement considéré comme harmonieux. Les deux sujets s’accordent bien et se soutiennent. L’aise dans cet aspect indique généralement des talents naturels, ou des choses qui viennent facilement. D’un autre côté, l’harmonie entre les deux sujets dans cet aspect peut aussi pointer là où l’on stagne. Cela donc peut aussi être des situations où, par manque de stimulation, l’on est pas préparé·e aux défis qui nous demandent d’élargir notre zone de confort.

Opposition – 180° ou 7 signes de différence

L’opposition était aussi appelée diamètre, car elle représente le diamètre du cercle zodiacal.

Cet aspect est généralement considéré comme éprouvant, mais ce n’est pas forcément toujours le cas. Les deux sujets dans cet aspect ont des méthodes d’expression opposées, mais leurs différences sont aisément complémentaires. Cela peut être frustrant pour les sujets s’il n’y a pas la bonne volonté de considérer autre chose que son point de vue. La clé des opposition est de trouver les similarités entre les deux extrêmes, au lieu d’agir selon un extrême ou un autre. Quand chaque sujet se rend compte qu’il y a quelque chose à apprendre de l’autre, on peut souligner et mettre en valeur le meilleur chez chacun·e.

Conjonction ou coprésence – 0° degré de différence ou même signe

La conjonction-coprésence n’est pas vraiment conceptualisée comme une configuration à proprement parler en astrologie antique car les planètes ne se « voient » pas comme dans les autres aspects, elles sont côte à côte voire au même endroit. C’est donc un aspect un peu à part au sein de cette doctrine.

CONJONCTION

On parle de conjonction lorsque les planètes sont présentes au même endroit, au même degré ou avec quelques degrés de différences ; l’orbe varie selon les planètes, et en général lorsqu’il s’agit du même degré, on parle de conjonction exacte.

Avec les deux sujets si proches, leurs « énergies » sont fusionnées. Les deux sujets sont quasiment inséparables, si bien que vous avez toujours l’expression de l’un·e avec l’autre. Cet aspect peut être particulièrement frustrant si la personne n’a pas appris à équilibrer l’expression des deux sujets. Mercury Combusts décrit cela comme « agir instinctivement d’une certaine manière sans en avoir l’intention, mais cela sort qu’on le veuille ou non ; on est peut-être même pas conscient·e·s que ce n’est pas la manière de faire normale, parce que pour soi, c’est une seule et même chose. »

COPRÉSENCE

La coprésence est la présence de deux astres dans le même signe, sans orbe particulière.

Par exemple, avec Mars à 2° de Lion et Vénus à 19° de Lion, on dirait que Mars et Vénus sont en coprésence. Avec Mars à 10° et Vénus à 12°, il s’agit d’une conjonction. Si Mars et Vénus se trouvaient toutes deux à 15°, ce serait une conjonction exacte.

La nature des aspects

La nature de chaque aspect est dérivée de la configuration des planètes aux luminaires dans les placements en domicile. Si l’on assigne chaque planète à son domicile, on obtient en effet une roue zodiacale symétrique à l’exception des luminaires (cf image ci-dessous).

Les domiciles des planètes, image via The Astrology Dictionary

Sur cette image, on voit donc la Lune chez elle en Cancer et le Soleil chez lui en Lion. De part et d’autre, Mercure en domicile en Gémeaux et Vierge ; Vénus en domicile en Taureau et en Balance ; Mars en domicile en Bélier et Scorpion ; Jupiter en domicile en Poissons et Sagittaire ; et Saturne en domicile en Verseaux et Capricorne.

Or, dans ce schéma, Vénus est configurée aux luminaires par un sextile : la nature du sextile est donc vénusienne, et ainsi de suite pour les autres placements. Mars est configurée aux luminaires par un carré : la nature du carré est donc martiale. Jupiter est configurée aux luminaires par un trigone : la nature du trigone est donc jupitérienne. Enfin, Saturne est configurée aux luminaires par une opposition : la nature de l’opposition est donc saturnienne.

Aspects, image via The Astrology Dictionary

Les relations entre les signes à travers les aspects

Les aspects formés par les signes sur la roue zodiacale en disent long sur les relations entre les signes également.

Par exemple, tous les signes dits « opposés-complémentaires » sont… en opposition, évidemment. Il s’agit de Bélier-Balance, Taureau-Scorpion, Gémeaux-Sagittaire, Cancer-Capricorne, Lion-Verseaux, Vierge-Poissons.

Les signes de la même triplicité (Feu, Terre, Air ou Eau) sont configurés entre eux par des trigones. Ainsi, Bélier, Sagittaire et Lion forment un triangle parfait si l’on les relie par des trigones qui partent du centre du signe. Même chose pour Taureau, Capricorne et Vierge (triade de Terre), Gémeaux, Balance et Verseaux (triade d’Air) ainsi que Cancer, Scorpion et Poissons (triade d’Eau).

Les signes qui partagent une même modalité sont configurés en carré : signes cardinaux (Bélier, Cancer, Balance, Capricorne), signes fixes (Taureau, Lion, Scorpion, Verseaux) et signes mutables (Gémeaux, Vierge, Sagittaire, Poissons).

Les signes diurnes sont configurés en sextile, et de même pour les signes nocturnes. Respectivement : Bélier, Gémeaux, Lion, Balance, Sagittaire, Verseaux et Taureau (les signes de Feu et d’Air), Cancer, Vierge, Scorpion, Capricorne et Poissons (les signes d’Eau et de Terre).

Les aspects mineurs : aspects modernes pour des nuances supplémentaires

Outre les configurations utilisées en astrologie antique, il existe d’autres aspects couramment utilisés en astrologie moderne. En voici quelques-uns des plus importants ; les descriptions sont tirés de l’article de Mercury Combusts cité précédemment.

Semi-sextile – 30°

Contrairement à ce qu’on pourrait en attendre, un semi-sextile n’est PAS très similaire à un sextile ! Tandis qu’un sextile a des qualités complémentaires, les deux sujets dans un semi-sextile ont des styles d’expressions qui semblent contradictoires. Sans forcément travailler l’un·e contre l’autre, iels ne semblent pas travailler ensemble très facilement. Pensez à la façon dont chaque signe a une qualité opposée au signe avant lui. C’est la nature du semi-sextile. Ce n’est pas aussi tendu qu’un aspect comme le carré ou l’opposition, mais la discorde est tout de même là.

Semi-carré – 45°

Les deux sujets en semi-carré semble ne jamais se satisfaire l’un de l’autre. Il y a une sorte de désaccord entre les deux sujets, mais il est rare que ce soit dit ou que l’on agisse dessus, donc cela peut durer un moment sans qu’il y ait de soulagement ou de lâcher-prise. Cet aspect requiert de la maturité.

Quintile – 72°

C’est un aspect très créatif. Les deux sujets travaillent ensemble pour créer des idées inspirantes et des expériences éthérées. Cela pourrait souligner une sorte de talent unique, ou une approche différente d’une certaine forme d’expression.

Sesquicarré – 135°

Les deux sujets dans cet aspect ont une tension similaire au semi-carré, mais il est probable que la source de la tension vienne de quelque chose ou de quelqu’un d’autre que vous-même. Cet aspect requiert de la patience et de la maturité.

Biquintile – 144°

Cet aspect a la sorte d’inspiration que le quintile apporte, mais c’est plus évident pour les personnes qui vous entourent. Les personnes avec des biquintiles importants ont cet attrait magnétique, quelque chose en elleux vous donnent envie de les écouter.

Quinconce – 150°

Le quiconce est probablement le mieux connu des aspects mineurs. Les deux sujets de cet aspect ne partagent aucun élément (modalité, élément, équipe), donc c’est une relation un peu « gênée ». Il n’est pas facile de co-exister et se soutenir, par incompréhension. Leurs styles différents peuvent être frustrants, mais leurs différences les encourage à s’adapter afin de travailler ensemble un peu plus facilement.


Sources et références pour cet article :

Aspects in Astrology, Mercury Combusts

Hellenistic Astrology: The Study of Fate and Fortune, Chris Brennan

Hellenistic Aspects And Trauma, Demetra George

Ancient Astrology, Demetra George

6 réflexions sur “Astro 101 : les aspects

Répondre à Astrologie et épanouissement « sur le tard » – Ad astra Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s