photographie de fleurs au Soleil ; jonquilles blanches, et d'autres fleurs rouges et jaunes

Entrée en Bélier et ode au printemps

L’entrée du Soleil en Bélier est un moment-clé d’un point de vue astrologique. Cela marque l’entrée du Soleil au premier degré de la roue zodiacale, le début du printemps et c’est donc une sorte de « Nouvel An astrologique ». Cette année 2021, l’entrée du Soleil en Bélier a eu lieu le 20 mars à 10h38 (France hexagonale).

L’entrée en Bélier n’a pas toujours eu ce rôle, il semblerait qu’il y a quelques milliers d’années l’entrée en Cancer le tenait, notamment en astrologie égyptienne. L’entrée en Cancer (entre autres) est d’ailleurs toujours prise en compte dans certains cas, comme nous le verrons plus loin dans cet article.

Une des techniques prédictives utilisées en astrologie est l’analyse de la révolution Solaire ; et l’entrée du Soleil en Bélier est donc souvent observée pour cela en astrologie mondiale. Le carte du ciel de ce moment est considérée comme indiquant quelque chose de la qualité de l’année.

Je trouve cette technique intéressante même si je l’utilise pour l’instant assez peu dans ma pratique, car je suis toujours en train de m’y former. Je ne propose donc pas de consultations de révolution Solaire en astrologie natale, mais je peux vous recommander mes collègues Alexandra Le Meur ou Vanessa Massera si vous êtes en recherche d’une consultation de ce type !

Cet article présente le thème de l’entrée en Bélier 2021 mais c’est aussi l’occasion de partager avec vous des photos printanières. Parmi les choses que je préfère dans cette période de l’année : le temps qui se réchauffe juste assez pour que l’on puisse sortir sans manteau et les fleurs qui s’épanouissent.

J’ai pris ces photos le jour de Vénus, à l’heure de Vénus. Quelqu’un d’autre les photographiait également juste à côté de moi. Sur mon chemin, j’ai aussi croisé plusieurs personnes à différents endroits qui organisaient des séances photos devant un arbre en fleurs ou un bosquet, souvent vêtu·es d’habits fleuris, c’était charmant. Je n’étais clairement pas la seule personne à me réjouir de la présence de ces fleurs et du Soleil !

photo ensoleillée d'une jonquille blanche à 6 pétales blancs et au centre d'un orange très doux, sur fond d'autres fleurs rouges, violettes, jaunes
Une jonquille blanche à 6 pétales, hello Venus

L’interprétation d’une révolution Solaire en astrologie mondiale

Si vous souhaitez vous renseigner sur le sujet via des ressources anglophones, je recommande de faire des recherches avec les mots-clés « Aries ingress » . Le mot « ingress » vient du latin ingressus, qui signifie « entrer ».

Voici quelques uns des principes d’interprétation d’une révolution Solaire en astrologie mondiale ; cependant, gardez en tête que ce n’est pas exhaustif !

Les planètes et maisons

J’ai consacré un article aux significations spécifiques des planètes et maisons en astrologie mondiale. Je ferai quelques rappels dans cet article au fur et à mesure. Si vous connaissez déjà bien les significations des planètes et maisons en astrologie natale, la plupart des significations spécifiques en astrologie mondiale paraissent très « logiques ».

L’importance de l’Ascendant

Une règle d’interprétation générale pour l’interprétation de l’entrée en Bélier est que si l’Ascendant du thème se trouve dans un signe cardinal (Cancer, Balance, Capricorne ou Bélier), le thème est pertinent pour trois mois seulement, et il faudra générer d’autres thèmes pour l’entrée du Soleil en Cancer, Balance et Capricorne. Si l’Ascendant se trouve dans un signe mutable (Gémeaux, Vierge, Sagittaire ou Poissons), le thème reste pertinent pour six mois et le thème de l’entrée en Balance devra être utilisé pour les six mois restants. Si l’Ascendant est dans un signe fixe (Taureau, Lion, Scorpion ou Verseau), en revanche, le thème est pertinent pour l’année entière, jusqu’à la prochaine entrée en Bélier.

Les angles et la superposition des maisons

Lorsque l’on étudie une révolution Solaire, on se concentre particulièrement sur les angles (Ascendant, Milieu du Ciel et Fond du Ciel, Descendant) et sur toute planète qui les conjoint. Une conjonction à Jupiter ou Vénus est considérée comme très auspicieux, tandis qu’une conjonction à Saturne ou Mars peut indiquer des difficultés.

Les maisons en général sont très importantes dans l’étude d’une révolution Solaire, en rapport avec le thème natal (que ce soit celui d’un individu ou d’une nation). Par exemple, Alexandre Volguine suggère que l’Ascendant d’une révolution Solaire dans la maison 4 natale peut indiquer un déménagement pendant l’année, car la maison 4 est associée au lieu de vie, à la maison.

Le thème de l’entrée en Bélier en 2021

Le samedi 20 mars 2021 à 10h38, le Soleil entre en Bélier. La référence prise pour ce thème est Paris ; si vous habitez dans un autre pays que la France, n’hésitez pas à faire le thème pour la capitale et voir ce que cela change !

thème de l'entrée en Bélier fait avec Astrodienst (lieu : Paris, France)

Il s’agit d’un thème de jour, le Soleil est en maison 11. L’Ascendant est en Gémeaux à 25°1. Mercure se trouve en Poissons en maison 10, non loin de Pallas Athéna. Jupiter est conjoint au Milieu du Ciel en maison 9 en Verseau, en coprésence à Saturne. En maison 1, le Noeud Nord conjoint le Lot d’Eros et la Lune, très proche de Mars qui conjoint l’étoile fixe Aldebaran. Junon conjoint le Descendant. Le Lot d’Esprit est sous les rayons, en conjonction partile à Chiron et très proche de Cérès. Vénus est également sous les rayons mais toujours en Poissons, non loin de Neptune. Le Lot de Fortune est en maison 4, conjoint à Vesta Rx.

Tout d’abord, l‘Ascendant étant dans un signe mutable, Gémeaux, ce thème ne serait donc valable que pour 6 mois, et il sera nécessaire d’en générer un nouveau pour l’entrée du Soleil en Balance, comme expliqué plus haut.

En Signes Entiers, la maison 1 est bien remplie, avec la présence de Mars, de la Lune et du Noeud Nord. Cela ne me paraît pas terriblement auspicieux : il s’agit d’un thème de jour, Mars est donc la planète la plus difficile du thème. La Lune n’est pas la plus à son aise en Gémeaux, signe gouverné par une planète dont la fonction est de déstabiliser ; la coprésence à Mars et au Noeud Nord exacerbent cette instabilité. La Lune reçoit un trigone par signe de Jupiter, ce qui est une bonification, mais aussi de Saturne. Enfin, la conjonction de Mars à Aldebaran me paraît significative, mais pas dans le bon sens du terme ; il est dit qu’une conjonction de Mars à cette étoile fixe indique une proclivité militaire mais aussi des accidents violents. C’est une planète bien énervée sur une étoile fixe bien énervée aussi… Les bons points de ce thème : Vénus exaltée et angulaire ! Jupiter sur le Milieu du Ciel ! Mercure est également angulaire, mais en chute en Poissons.

Globalement, ce thème me paraît très mixte. Mars en maison 1 dans un thème diurne n’est pas des plus auspicieux ; mais il y a des mitigations, car Mars est surmonté par les deux planètes dites bénéfiques, Vénus et Jupiter. Ces dernières sont plutôt valorisées, particulièrement Vénus ; elle est sous les rayons, ce qui évoque une dimension cachée, mais très proche de son degré exact d’exaltation, ce qui est généralement considéré comme protégeant de l’affaiblissement représenté par la proximité au Soleil. Vénus gouverne les maisons 12 et 5 dans ce thème ; l’isolement et le divertissement. La maison 12 ne contient qu’Uranus. Si l’on compare avec l’entrée en Bélier 2020, le thème de l’isolement et du confinement n’a rien à voir. Les contraintes mises en place au printemps dernier se sont considérablement allégées. Quoiqu’il en soit, la pandémie n’a pas disparu, et la maison 6 de la santé est gouvernée par Mars, la planète la plus difficile du thème, qui maltraite la Lune… Le peuple (la Lune) est toujours en difficulté. La Lune semble toutefois se diriger vers une amélioration : elle se sépare d’une conjonction à Mars et d’un trigone à Saturne et applique un trigone à Jupiter.

La présence de Jupiter très proche du Milieu du Ciel dans un signe saturnien et en maison 9 m’intrigue. Jupiter représente le monde religieux mais aussi le monde judiciaire, et la maison 9 est aussi associé aux questions religieuses, à l’éducation supérieure et à l’étranger. L’islamophobie fait des ravages en France depuis de nombreuses années et cela va en s’intensifiant. Saturne restreint, limite, et représente également l’autorité en général, notamment l’autorité très répressive. Même si Jupiter est une planète que l’on considère généralement comme très « positive », ici je me demande si cela ne pourrait pas (hélas !) indiquer davantage encore de lois restrictives sur des questions religieuses et éducatives.

Quant à Mercure en chute dans le même signe que Vénus exaltée, le tout en maison angulaire… Cela me fait penser aux récents scandales sur les clubs privés richissimes qui ne respectent absolument pas les règles sanitaires : une communication désastreuse (Mercure en difficulté) très publique et concernant des personnes ayant beaucoup de pouvoir (maison 10) liée au divertissement (Vénus).

La maison 6 représente le thème de la santé, et inclut donc les épidémies, les vaccins, les traitements en général. Ici, cette maison est dirigée par la planète la plus difficile dans un thème diurne, Mars. Cela ne semble pas terriblement auspicieux a priori, mais certain·es ont fait remarquer que Mars en Gémeaux en coprésence à la Lune pouvait faire penser à une symbolique liée aux vaccins : Mars est associé aux aiguilles et tout ce qui pique et tranche ; Gémeaux, un signe mercurien, peut être associé à la technologie ; et la Lune représente la physicalité, la santé et le peuple. Il est certain que la question de la vaccination est cruciale à l’heure actuelle et le restera très probablement pour les six mois à venir ; vu que la maison 1 représente le pays et ses habitant·es en général, la condition générale du pays en termes de prospérité et santé, cette configuration semble finalement assez logique.

La présence de Cérès en Bélier en maison 10 m’intrigue, et je me demande comment cela viendra à s’illustrer dans les 6 mois à venir. Pour rappel, cette astéroïde déesse est associée au processus de naissance, mort et renouveau ainsi que la procréation et la productivité, la nourriture et les industries liées à la nourriture, les syndicats de travailleur·euses, les grèves, le chômage, les commodités et les consommateurices, la nourriture et le nourrissement, les infirmier·es, les hospices, celleux qui travaillent dans le service social, le soin aux enfants et le système éducatif. Elle est ici proche de Chiron, qui est aussi associé aux thèmes du soin, et du Soleil. Je me demande particulièrement ce que l’on peut attendre de la conjonction de Cérès et Mercure le 15 avril. À suivre !

En ce qui concerne l’analyse de la relation au thème « natal », ça se complique. Quel thème faut-il utiliser pour la France ? Le thème de la Vè République ? Ou faut-il prendre le thème natal du président comme thème national pour la durée de son mandat, comme le font beaucoup d’astrologues pour d’autres pays ? Comme l’horaire à utiliser pour le thème de la Vè République fait quelque peu débat, j’ai plutôt regardé le thème présidentiel. Voici la comparaison ci-dessous.

L’Ascendant du thème de l’entrée en Bélier tombe dans la maison 6 présidentielle : la maison de la santé, des maladies, des rapports de pouvoir, du syndicalisme… Le Milieu du Ciel tombe dans la maison 2 présidentielle, Verseau ; la maison des finances, des ressources. J’ai commencé à étudier ce qu’écrit Alexandre Volguine sur la superposition des maisons dans les révolutions Solaires, mais pas suffisamment pour développer beaucoup plus sur ce point. Si vous voulez donner votre avis en commentaires, n’hésitez pas, je serais très intéressé·e de vous lire !

Entrée en Bélier en 2020

Pour référence, voici le thème de l’entrée en Bélier de 2020 à Paris, que je n’analyserai pas aussi longuement toutefois.

Ascendant 1° Verseau ; il s’agit d’un thème nocturne. Trois des planètes se trouvent en maison 12 en Capricorne : Jupiter, Saturne et Mars. Pluton et Pallas Athéna complètent cette conjonction. La Lune est en maison 1 en Verseau, Mercure en Poissons, Vénus est en domicile en maison 4, et le Milieu du Ciel est à 0° de Sagittaire.

Cette fois-là, l’Ascendant tombait en signe fixe, Verseau, et le thème était donc valable toute l’année. Par ailleurs, il s’agit d’un thème nocturne. Saturne est donc la planète la plus difficile du thème ; or, Saturne non seulement dirige l’Ascendant mais le fait depuis la maison 12. Saturne est en domicile, dans sa joie et très proche de l’Ascendant : très valorisée.

Il est notable que Saturne représente en général l’isolement, les pertes, le deuil, l’ignorance, la frustration, les contraintes, les limites, le temps… Et dans les significations en astrologie mondiale vues ci-dessous, les épidémies mortelles. C’est un résumé assez frappant de l’année 2020. Mais ce n’est pas la seule présence de Saturne en 12 qui rend ce thème digne de 2020 (c’est à dire, ne nous voilons pas la face, assez catastrophique) : Saturne est en conjonction à Mars exaltée, Jupiter en chute et Pluton. Les conjonctions Pluton-Saturne ont été liées à des évènements extrêmement destructeurs par de nombreux·ses astrologues, y compris feu André Barbault, qui avait prévu une pandémie pour 2020-2021 dès 2011, et Richard Tarnas dans son livre de référence Cosmos and Psyche. Les conjonctions Mars-Saturne ont toujours été considérées comme particulièrement inauspicieuses : il s’agit des deux planètes tendant le plus spontanément vers les extrêmes. Le fait que Jupiter soit en mauvaise posture au milieu n’arrange rien à l’affaire.

Tous ces placements sont configurés en carré par signe au Soleil. En astrologie mondiale, le Soleil représente les personnes au pouvoir ; président·es, monarques, ministres, etc. Il va sans dire que l’année 2020 n’a pas rendu plus populaire les dirigeant·es. Leur gestion de la crise en France semble unanimement jugée catastrophique — par les personnes ayant du bon sens tout comme par les personnes qui semblent penser que porter un masque est la pire atteinte possible à leurs libertés.

La Lune est angulaire et en aversion à cet amas, ce qui est plutôt une bonne chose, mais elle dépend de Saturne dans le signe où elle se trouve, ce qui n’est pas idéal. Elle est en conjonction à Cérès ; cela me fait penser au rôle du personnel soignant, applaudi aux fenêtres mais qui a tout de même dû manifester pour réclamer des droits et qui a, comme la plupart des autres manifestant·es, subi la violence répressive de l’État. On pourrait aussi considérer ici que Cérès bonifie la Lune, apportant une forme de soutien et de protection. Assurément, le rôle des soignant·es cette année a été particulièrement clé pour la santé du pays.

La planète la plus positive du thème sauve un peu les meubles : Vénus est en domicile en Taureau et angulaire en maison 4. Elle n’est pas configurée au stellium en Capricorne par un aspect dur, mais par un trigone. Quoiqu’il en soit, elle n’a pas le dessus dans cet aspect. Vénus en Taureau est en général associée à l’appréciation des belles et bonnes choses ; la nourriture, les arts, les plaisirs sensoriels en général. Sa présence dans la maison 4 de la maison, de la famille, du lieu de vie et des racines est amusant, pour une année où une énorme partie de la population s’est retrouvée confinée à faire du pain.

Quoiqu’il en soit, le fait que le capitaine de l’Ascendant soit la planète la plus difficile du thème, avec ce positionnement en maison et signe et sa relation au reste du thème, tout cela n’augurait pas une année facile, c’est le moins que l’on puisse dire… ! L’année 2020 a été particulièrement éprouvante. Les six premiers mois de 2021 semblent présenter leurs défis propres, mais pas de manière aussi critique. Il est notable que la Lune est dans le même signe dans les deux thèmes, Verseau. Cela m’évoque la Grande Conjonction de décembre 2020 ; les deux planètes restent en coprésence la majeure partie de 2021.


J’espère que malgré les circonstances toujours critiques, l’arrivée du printemps vous est appréciable. Si vous souhaitez en savoir plus sur l’astrologie de 2021, j’y ai dédié un article !

Sources et références :
  • Ingresses, Skyscript
  • Cosmos and Psyche, Richard Tarnas
  • The Technique of Solar Returns, Alexandre Volguine
  • Aperçu sur les pandémies, André Barbault
  • Hellenistic Astrology: The Study of Fate and Fortune, Chris Brennan

2 réflexions sur “Entrée en Bélier et ode au printemps

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s