les jours, nuits, heures planétaires, azurastrologue.fr

Les jours, nuits et heures planétaires

Chaque jour et chaque nuit de la semaine se voit attribuer une planète du septénaire, et les heures du jour et de la nuit également. Cet article explique comment, et quelles peuvent être les usages de ces attributions.

Que sont les jours, nuits et heures planétaires ?

Tout d’abord, seuls les astres du septénaire sont pris en compte dans l’attribution des jours, nuits et heures planétaires : la Lune, Mercure, Vénus, le Soleil, Mars, Jupiter et Saturne. Les autres astres couramment utilisés, notamment Uranus, Neptune, Pluton, Chiron, entre autres, ne sont pas considérés dans ce système, ce qui ne signifie pas que leur rôle en général soit négligeable selon moi ; mais tout simplement, ce système est très ancien, date de bien avant leur découverte et se base sur les astres visibles à l’oeil nu.

Les jours planétaires sont assez intuitifs en français, étant donné que la plupart des jours de la semaine sont nommés après les astres de manière évidente : lundi pour la Lune, mardi pour Mars, mercredi pour Mercure, jeudi pour Jupiter, vendredi pour Vénus, samedi pour Saturne et dimanche pour le Soleil.

Les heures planétaires se calculent en fonction des jours planétaires : la première heure d’un jour appartient à la planète dont c’est le jour. Cependant, les « heures » planétaires ne sont pas une tranche d’une heure de 60 minutes : pour les déterminer, on divise la journée (du Soleil au coucher du Soleil) en 12 portions, et chaque portion est une heure planétaire. La longueur des heures planétaires dépend donc de la période de l’année, de l’heure du lever et du coucher du Soleil ; ce n’est pas un horaire fixe, mais un rythme changeant qui a une certaine stabilité mais s’adapte aux cycles du jour et de la nuit. Ainsi, en hiver, sous ma latitude dans l’hémisphère Nord, les nuits sont plus longues, et les heures planétaires nocturnes sont donc plus longues également. Au lieu d’avoir 24 heures égales de 60 minutes chaque, c’est donc variable au cours de l’année.

Après la première heure du jour, les heures sont attribuées en fonction de l’ordre Chaldéen des planètes, soit de la plus distante (Saturne) à la plus proche (Lune), dans l’ordre : Saturne, Jupiter, Mars, le Soleil, Vénus, Mercure, la Lune. Les heures de la nuit sont divisées de manière identique ; la première heure après le coucher du Soleil appartient à la planète dont c’est la nuit.

Les nuits planétaires sont distinctes des jours planétaires, et les retenir n’est pas aussi simple car on ne peut se fier au nom du jour de la semaine. Le lundi soir appartient à Vénus, le mardi soir à Saturne, le mercredi soir au Soleil, le jeudi soir à la Lune, le vendredi soir à Mars, le samedi soir à Mercure et le dimanche soir à Jupiter.

Ci-dessous, un tableau récapitulatif.

Jour de la semaineLundiMardiMercrediJeudiVendrediSamediDimanche
Jour planétaireLuneMarsMercureJupiterVénusSaturneSoleil
Nuit planétaireVénusSaturneSoleilLuneMarsMercureJupiter

Par exemple, le lundi, la première heure du jour à l’aube appartient donc à la Lune ; ensuite, se succèderont les heures de Saturne, Jupiter, Mars, le Soleil, Vénus, Mercure, puis la Lune à nouveau, et ainsi de suite jusqu’à la dernière heure diurne qui appartient au Soleil. Ensuite, la première heure nocturne d’un lundi soir appartient à Vénus, puis se succèdent les heures de Mercure, la Lune, Saturne, Jupiter, Mars, le Soleil, Vénus, Mercure, la Lune, Saturne, Jupiter. L’heure suivante est la première heure diurne du mardi, le jour de Mars, et ainsi de suite.

Bien sûr, calculer tout cela chaque jour est un peu laborieux, aussi, il peut être intéressant d’utiliser un site web ou une application, comme PlanetaryHours.net ou AstroClock. Le site Astro-Seek indique systématiquement le jour et l’heure planétaire lorsque l’on regarde le thème du moment, cependant les nuits planétaires n’y sont pas prises en compte (sur AstroClock non plus). Mon collègue Damien Charrier recommande pour Windows le logiciel gratuit ChronosXP, qui affiche l’heure planétaire dans la barre à outils et aussi le changement d’heure par une notification.

Comment utiliser les jours, nuits et heures planétaires ?

Je précise avant toute chose qu’il serait excessif de baser l’interprétation d’un thème natal sur le jour, la nuit ou l’heure planétaire. Cela peut être un élément intéressant à prendre en compte, mais ce n’est pas du tout aussi significatif que d’autres composants du thème. Le fait d’être né·e à l’heure de Vénus ne fait pas nécessairement une personne vénusienne.

Les jours, nuits et heures planétaires sont principalement pris en compte d’un point de vue rituel. Elles sont cruciales en magie astrologique, notamment pour la confection d’items talismaniques, qui doivent répondre à des critères très stricts (élection de qualité, consécration avec invocation et fumigation, matériaux en sympathie avec l’astre invoqué, etc). Pour les rituels théurgiques, cela fait aussi partie de l’observance.

Par exemple, si l’on souhaite présenter une offrande à Mercure, il est recommandé de le faire a minima à son heure planétaire quelle que soit la journée ou la nuit, et idéalement plutôt lors de son jour (le mercredi) ou sa nuit (le samedi soir).

Il est aussi possible de réaliser une certaine action de la nature d’une planète en fonction des jours, nuits et heures planétaires, comme une sorte d’offrande différente, notamment lorsque l’on a pas besoin de réaliser une élection en bonne et dûe forme, mais que l’on souhaite honorer symboliquement le rôle d’une planète en choisissant un moment qui lui appartient.

Par exemple, cela peut être le fait de prendre un bain moussant parfumé le lundi soir, la nuit de Vénus ; téléphoner à ses grands-parents le samedi, jour de Saturne ; faire du sport le mardi, jour de Mars ; et ainsi de suite. Certain·es herboristes choisissent de récolter les plantes au moment de l’heure planétaire de la planète qui les gouverne ; ainsi, on collecterait du millerpertuis à l’heure du Soleil, et des roses à l’heure de Vénus. Certaines habitudes courantes sont calquées sur les jours planétaires : le dimanche est traditionnellement « le jour du Seigneur » pour la plupart des chrétien·nes, et le Soleil, à qui le dimanche appartient, est un avatar du divin. Le samedi est le jour du sabat, pendant lequel un jeûne est observé par les personnes juives du lever au coucher du Soleil ; or c’est le jour de Saturne, planète du jeûne et de la sobriété par excellence.

Bien entendu, il n’est pas possible de tout faire selon ses paramètres, et je pense que personne ne le recommanderait sérieusement. Quoiqu’il en soit, pour quelqu’un qui souhaite engager une pratique dévotionnelle avec les planètes, mieux les connaître et s’y accorder, prêter attention aux jours, heures et nuits planétaires peut être intéressant et aider à ménager de l’espace et du temps pour chacune des sphères de manière routinière.


Utilisez-vous les jours, nuits, heures planétaires au quotidien ou lors d’occasions spéciales ? Qu’en pensez-vous ? N’hésitez pas à me faire part de vos remarques en commentaires !

Sources et références :

2 réflexions sur “Les jours, nuits et heures planétaires

  1. Bonjour Azur,

    Merci pour cet article riche et très détaillé, comme vous avez l’habitude de rédiger. 🙂

    J’utilise le plus souvent les jours planétaires, que je connais bien. Pour certaines action, ou tout simplement, parce que je le sens intuitivement. Je prends l’exemple de Jupiter, qui gouverne le Jeudi : eh bien je prendrais un RDV médical ce jour-là. 🙂

    Pour les heures et les nuits, je connaissais de façon générale, sans jamais m’y être plongée. C’est très ardu tout de même. Mais j’imagine que pour pratiquer un rituel, ou mettre en place un autel par exemple, cela peu être positif et augmenter son potentiel.

    Bon samedi Saturnien à vous. (ici très froid, brouillard givrant… c’est l’hiver) ^^

    Claudine

    J’aime

    • Bonsoir Claudine,

      Merci beaucoup pour votre retour encourageant !

      Effectivement, prendre un rendez-vous médical sur le jour de Jupiter me semble avisé !

      Au début je trouvais un peu intimidant les nuits et heures, mais on prend rapidement le pli. Effectivement, c’est très chouette dans un cadre rituel 🙂

      Il fait toujours très froid par chez moi aussi, mais aujourd’hui il y a eu de beaux rayons de Soleil — parfait pour son jour !

      À bientôt

      J’aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s