La remédiation planétaire, azurastrologue.fr

La remédiation planétaire

Le sujet de la remédiation astrologique est si vaste et complexe que cela fait longtemps que je réfléchis à écrire sur le sujet mais décide de prendre davantage de temps pour affiner ce que j’ai à en dire. Cependant, alors que davantage de personnes commencent à se renseigner et à en discuter, il me semble que le temps est venu d’écrire un article d’introduction en français, ne serait-ce que pour dissiper certains malentendus, et baliser le terrain pour éviter des déconvenues.

Tout d’abord, de quoi parle-t-on ? Qu’est-ce que la remédiation astrologique ? La définition que Josh Proto donne est la suivante : « The methods and practices for alleviating undesirable astrological effects from transits or natal placements » : les méthodes et pratiques pour alléger les effets astrologiques indésirables de transits ou placements natals. La remédiation planétaire consiste à mettre en place des mesures de sollicitation des planètes pour remédier à des problèmes que l’on rencontre. Certaines de ces mesures sont d’ordre rituel (théurgie, prières, mantras, talismans et items talismaniques etc), mais il y a de nombreux autres volets dans le vaste catalogue de la remédiation astrologique.

Je précise que je ne cherche pas à persuader qui que ce soit de travailler avec les planètes : je ne suis pas là pour faire du prosélytisme. Certaines personnes ne se sentiront sans doute pas du tout concernées par cet article, et ne le prendront pas du tout au sérieux ; ce n’est pas grave. Je m’adresse aux personnes qui seraient intéressées par ce domaine, et qui manquent d’informations fiables.

Il est important de noter que l’on peut souhaiter se rapprocher des planètes, mieux les comprendre et se lier avec, sans pour autant qu’il ne s’agisse de remédiation planétaire. Lorsque l’on parle de remédiation, il s’agit de faciliter un changement pour résoudre un ou plusieurs problèmes ; clarifier une situation, mieux canaliser une certaine énergie, apaiser un domaine de sa vie, etc. Développer un lien à une planète sans aucun objectif particulier relève plutôt de l’animisme astrologique en général, d’une forme d’astrologie relationnelle (de relational astrology, un terme qu’utilisent notamment Michael J. Morris et Diana Rose Harper pour décrire leurs pratiques). Bien entendu, la remédiation planétaire repose sur une vision animiste des astres, et apprendre à connaître les Sphères fait partie intégrante d’un processus de remédiation en général.

La raison pour laquelle je souhaite souligner la distinction entre d’une part l’animisme astrologique et lien aux Sphères en général, et d’autre part la remédiation astrologique, est qu’il me semble dommage de ne voir le lien aux astres qu’à travers l’optique de la remédiation, comme si la seule raison d’entrer en lien avec les planètes était de régler un problème. Je trouve que l’on peut facilement avoir une approche utilitariste des relations, influencée par notre contexte capitaliste qui pousse à extraire, exploiter, rentabiliser ; et c’est dommage d’exporter cela à la relation aux astres.

autel à Saturne par Sphere + Sundry

Mise en place avec suffisamment de connaissances, de rigueur et de prudence, la remédiation astrologique est, de ce que j’ai pu observer et expérimenter, très efficace et peut effectivement aider à solutionner un certain nombre de problèmes. Cependant, ce n’est pas un domaine dans lequel se lancer avec désinvolture, impulsivité ou arrogance. Parce que le pouvoir des planètes est bien réel, les inviter délibérément à faciliter un changement dans notre vie peut être (très) dangereux si l’on n’approche pas le sujet avec suffisamment de sérieux et de recul.

Une des choses qui m’inquiètent est que certaines conceptualisations courantes (et parfois très populaires) des planètes sont complètement édulcorées et d’une naïveté hasardeuse. C’est d’ailleurs dans une certaine mesure vrai de l’astrologie en général. Au risque de froisser certain·es, je dois donc dire franchement que je considère pas que « tout arrive toujours pour le mieux, pour notre plus grand bien et pour nous faire grandir » — une vision qui pour moi relève de l’évitement spirituel et qui a des conséquences extrêmement dépolitisantes. Les souffrances humaines sont réelles et ne peuvent pas toutes être ainsi passées sous le tapis de « Tout arrive pour une raison » : oui, et parfois cette raison est la cupidité, la cruauté, la négligence d’autres personnes, et je ne pense pas que cela relève de choses que l’on doit accepter comme « pour le mieux » .

Je comprends la volonté de ne pas effrayer des débutant·es, mais je ne veux pas désinformer au sujet de l’astrologie et des rituels qui peuvent l’entourer, et risquer de mettre en danger qui que ce soit. Si vous souhaitez continuer de vous bercer de l’illusion que tout ira toujours pour le mieux du moment qu’on l’a de bonnes intentions, je ne vous recommande pas d’essayer la magie astrologique, ni même d’autres formes plus « douces » de remédiation.

La remédiation astrologique, ou du moins ce qui a inspiré ce que l’on appelle aujourd’hui remédiation astrologique, est un champ très ancien. Ainsi, dans certains textes antiques l’on peut trouver des recommandations pour la confection d’amulettes avec certaines herbes et plantes en fonction du décan de l’Ascendant natal. Les travaux de Marsilio Ficino sur la magie naturelle donnent une grande richesse d’informations pour travailler avec les planètes. Les traditions Védiques regorgent de délinéations pour déterminer les divinités qu’il est approprié de pétitionner, et la manière de le faire. Ce n’est donc pas un phénomène récent : les êtres humains semblent toujours avoir essayé de s’attirer la faveur des astres selon divers moyens.

illustration de Jupiter entrôné https://en.wikipedia.org/wiki/File:Fotothek_df_tg_0004463_Astronomie_%5E_Planet_%5E_Symbol.jpg

La remédiation planétaire désigne le champ de la remédiation astrologique qui se concentre sur les sept planètes visibles à l’oeil nu : la Lune, Mercure, Vénus, le Soleil, Mars, Jupiter et Saturne. Il est cependant possible de procéder à des mesures de remédiation astrologique via d’autres astres, notamment les étoiles fixes.

On part ici bien sûr du postulat de base que le thème astral natal d’un individu reflète sa vie au sens large. Cela inclut ses prédispositions, ainsi que les différents évènements de sa vie, notamment en combinaison avec les transits et diverses techniques d’activation temporelle. Une approche strictement psychologisante du thème natal présente à mon humble avis d’autant plus de risques de dépolitisation lorsque l’on approche la nativité dans une optique de remédiation.

Il est difficile de résumer la remédiation astrologique, car il s’agit d’un domaine, comme mentionné plus haut extrêmement vaste et complexe, et qui est toujours par nature expérimental. J’ai suivi, comme bon nombre de mes pairs intéressé·es par la remédiation astrologique, un cours d’environ 8h sur la remédiation planétaire, mais j’ai depuis énormément appris en pratique : le cours fournit d’excellentes bases pour se lancer mais n’habilite pas à donner des cours soi-même ! Essayer de vulgariser quelque chose qui est déjà synthétisé peut causer un certain nombre de problèmes : ce sera forcément réducteur. Pour ce sujet (la remédiation astrologique) peut-être davantage que pour d’autres, expérimenter, pratiquer et laisser du temps passer est crucial. C’est notamment pour cette raison que je n’ai jusqu’ici pas traité de ce sujet, à part via des traductions. J’aimerais laisser mûrir davantage mes propres réflexions avant d’essayer de transmettre formellement un ensemble de connaissances sur la remédiation astrologique. Par ailleurs, vu l’investissement que cela représente, et la nature du sujet, je ne pense pas le faire de manière gratuite !

Cependant, si une approche animiste des astres vous intéresse, c’est quelque chose que j’aborde davantage via Patreon, sur le palier Puits – et il est tout à fait possible d’en discuter en consultation également.

J’inclus ci-dessous les sources et références qui m’ont été utiles dans mon cheminement avec la remédiation astrologique. J’ajouterais que ma collègue Héloïse a commencé à écrire des articles d’introduction à ce sujet (en anglais).

Sources et références sélectives
  • The Proper Care and Feeding of a Birth Chart, Austin Coppock
  • The Practical Art of Divine Magic, Patrick Dunn
  • Taking the Lead with Astrological Magic, Kaitlin Coppock
  • Fixed Star, Sign and Constellation Magic, Christopher Warnock
  • The Celestial Way, Christopher Warnock
  • A Primer on Planetary Prayer, Diana Rose Harper
  • Under the Spell of the Fixed Stars, Amaya Rourke
  • Stars and Stones : An Astro-magical Lapidary, Peter Stockinger
  • Six Ways, Aidan Wachter
  • Hellenistic Astrology: The Study of Fate and Fortune, Chris Brennan
  • Ancient Astrology in Theory and Practice, Demetra George
  • On The Heavenly Spheres, Helena Avelar & Luis Ribeiro
  • The Book of Rulerships, Lee Lehman
  • The Archetypal Universe, Renn Butler

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s